Le froid, les engelures et nos animaux

Honnêtement, je ne sais pas si c’est moi qui vieillit et qui devient moins résistante mais je trouve qu’on y goûte pas mal fort en termes de froid intense cet hiver ! Même en décembre, on a eu des températures assez basses merci !  Alors, on m’a demandé de vous parler des engelures : un sujet très approprié pour la saison.

Avez-vous déjà vu un matou avec un bout d’oreille en moins ?  Comment est-ce arrivé ?  Est-elle tombée toute seule?  Bien voilà : Oui, c’est un bout d’oreille qui a gelé, qui a fini par desséché et mourir puis, qui s’est détaché du reste du corps.

Qu’est-ce qu’une engelure ? Une engelure, c’est un peu comme une brûlure mais les dommages tissulaires sont causés par le froid.  Ces « dégâts » peuvent parfois être réversibles, avec un réchauffement approprié mais, malheureusement, peuvent aussi être irréversibles à cause de la nécrose (mort cellulaire) des tissus.

L’engelure : Où et quand ? Les engelures peuvent se produire chez n’importe quel animal exposé au froid dès lors que la température corporelle passe sous les 34 °Celsius. Chez les animaux, les zones atteintes sont généralement la queue, les testicules ou les oreilles.  Pas étonnant à comprendre : Ces zones sont soit dépourvues de poil ou soit très minces et ont un apport sanguin limité.  Elles ont tendance à se refroidir plus rapidement que d’autres parties du corps.

Qui est le plus à risque ? Les jeunes animaux qui vont dehors de même que ceux qui sont en mauvaise condition physique (maigre, malade, chétif, etc.) sont plus à risque.  Évidemment, les races de chats et de chiens sans poil ou avec un pelage très court ou clairsemé sont plus à risque.

À quoi ressemble une engelure ? Les lésions vont changer d’apparence avec le temps et ne sont pas toujours flagrantes au début.  Les engelures peu sévères aux extrémités (bout de la queue, bout de l’oreille, etc.) peuvent passer inaperçues. Au tout début, la peau de la zone affectée sera pâle (ou parfois bleutée) et froide au toucher.  La zone peut sembler engourdie et être moins sensible au toucher.  Une fois que la zone « dégèle », la peau devient alors rouge et enflée.  À cette étape, cela peut être douloureux, selon l’étendu de la zone affectée.  Puis, on pourra ensuite voir des gerçures sur la peau ou même des cloques. Plusieurs jours après l’engelure, c’est alors que la peau affectée se décolore et rétrécie.  Par exemple, on pourrait voir le bout de l’oreille qui se recroqueville.  De même, plusieurs jours ou semaines après l’incident, on peut remarquer que la zone est maintenant sans poil ou encore, que la zone affectée au complet et morte peut se détacher du corps par elle-même.  De même, on peut voir les peaux mortes se détacher.  Cette « amputation naturelle » doit suivre son cours sauf si la zone est infectée.  Alors, le vétérinaire devra amputer « chirurgicalement ».

Quoi faire si mon animal a une engelure ? Si vous remarquez une zone de peau gelée, il faut immédiatement retirer l’animal du froid et appliquer délicatement une compresse tiède sur la zone et ne pas frotter ou masser celle-ci car cela pourrait induire une extension des lésions.  On peut aussi faire un trempage complet de la zone avec de l’eau à une température de 39 ou 40 °C. Si la peau est visiblement endommagée, il faut consulter votre vétérinaire pour un traitement de plaie, des bandages adéquats et possiblement des antibiotiques.  Même chose si l’animal démontre de la douleur. 1 Bien que Dre Annie Ross appuie la cause du bien-être animal et y participe en écrivant des textes pour le site Humanimaltié, elle n’est pas responsable du contenu de ce site mais uniquement de ces chroniques.