LE TTOUCH®, UN TOUCHER QUI ÉDUQUE, VOUS DITES? MAIS ENCORE…

Par Maryse Perreault

Aborder le TTouch®, particulièrement dans une tentative de le définir en quelques mots, semble tendre un piège… comme celui de rédiger une liste exhaustive de comportements chez nos animaux de compagnie qui posent problème à l’humain et d’y associer diverses techniques en guise de solution. L’ennui avec ceci est que nous passerions à côté de l’essence même du TTouch®, de sa philosophie, de la méthode, de sa raison d’être et de toutes les ressources qu’offre le TTouch®.

Aussi, dans le but de vous aider à en capter l’essence, au fil du texte et des citations qui suivent, je parlerai d’abord de ce qu’apporte le TTouch®, j’ajouterai quelques faits sur sa naissance et son élaboration pour enfin expliquer plus avant la méthode. Je crois qu’il sera plus aisé pour le lecteur de suivre ce fil conducteur. Cependant, soyez à l’aise de lire ce texte dans l’ordre qui vous convient.

Allons donc ensemble à la découverte du TTouch®.

VOIR AUTREMENT

Dans son livre intitulé La Méthode Tellington TTouch®, Madame Linda Tellington-Jones, experte animalière reconnue internationalement, nous parle de cette méthode qui remporte un succès mondial depuis déjà plus d’une trentaine d’années. Elle démontre qu’il existe de nouvelles voies dans la communication avec les chiens. Il en est d’ailleurs de même avec tous nos animaux de compagnie, que ce soit le chat, le chinchilla, le lapin, le reptile, et bien d’autres encore.

En parlant plus particulièrement du chien, on y lit que : « Ce qui est merveilleux, avec le Tellington-TTouch®-Training, c’est que l’on découvre son chien sous un nouvel angle. Il se crée un partenariat qui dépasse l’éducation et l’entraînement tels qu’on a l’habitude de les concevoir. Les personnes qui pratiquent le TTouch® atteignent un niveau de compréhension plus élevé dans la relation maître-chien. On découvre une attention nouvelle, des points de vue inédits et des possibilités infinies. »1

Tenir compte de son animal de compagnie dans sa globalité, à la lumière des particularités de son espèce, et savoir « lire » ses signes de stress tout autant que son langage non verbal d’apaisement, sans anthropomorphisme4, sont autant d’éléments essentiels au développement d’une relation interespèce respectueuse.

Dans ce cadre, la méthode est basée sur une philosophie qui lui est propre :

La philosophie du TTouch®

  • Honorer le rôle des animaux en tant que « nos » professeurs.
  • Faire prendre conscience de l’importance des animaux dans nos vies.
  • Encourager l’harmonie, la collaboration et la confiance entre les humains et les animaux ainsi qu’entre humains.
  • Reconnaître l’individualité du processus d’apprentissage de tout être humain et de tout animal.
  • Respecter chaque animal en tant qu’être unique.
  • Enseigner la communication interespèce par le TTouch®.
  • Travailler avec les animaux en utilisant la compréhension plutôt que la domination.

Observer son animal de compagnie

Nos animaux de compagnie ne nous parlent pas, bien entendu. Mais chaque espèce a son langage corporel, ses signes de stress, ses moyens de s’apaiser, ses messages corporels, ses vocalises, s’il y a lieu. Être attentif aux moindres signes qu’ils nous envoient est déjà un excellent début pour découvrir notre animal sous un nouvel angle et éventuellement nous guider dans le choix des techniques du TTouch® que nous utiliserons.

De plus, comme l’explique Madame Tellington-Jones, « les êtres vivants adoptent les réactions suivantes en fonction de l’intensité des facteurs de stress : fuir, attaquer, batifoler, se figer, perdre connaissance. Le stress chronique est la cause de nombreuses anomalies comportementales et pathologies chez nos chiens. Nous serons mieux en mesure de les aider lorsque nous aurons compris le fonctionnement du stress. »1

Mais avez-vous déjà tenté d’expliquer le stress? J’aime bien la façon dont Madame Tellington-Jones le présente : « Le stress intervient quand un être vivant est dépassé par une situation, autrement dit quand tout devient trop pour lui et qu’il ne sait plus gérer la situation. »1

Tout ceci est bien intéressant, me direz-vous, mais qu’en est-il de cette méthode? D’où vient-elle?

LA SOURCE DU TTOUCH®

L’histoire derrière cette méthode est l’histoire de vie de Madame Linda Tellington-Jones, de sa quête qui l’a menée dans bien des pays, de ses passions. Cette Canadienne, née à Edmonton, a déjà écrit quelques biographies où elle relate ses quêtes, ses recherches, ses aventures et mésaventures.

Dans le but d’expliquer le TTouch®, retenons qu’elle a un jour croisé le chemin du Dr Moshes Feldenkrais5. Cette rencontre marquante l’a amenée à étudier la méthode de réadaptation physique que cet homme a développée et enseignée, la méthode Feldenkrais. Madame Tellington-Jones la décrit ainsi : « La méthode Feldenkrais est utilisée pour renforcer les capacités corporelles et améliorer les facultés d’apprentissage chez les humains. C’est aussi une méthode douce et efficace pour atténuer les douleurs et guérir les blessures qui résistent aux autres traitements. »1

À ce stade de sa vie, elle en dit : « Il était évident que le concept de base de la méthode Feldenkrais pouvait aussi s’appliquer à mon travail avec les animaux. J’ai alors développé des modèles de mouvements inhabituels, appelés « exercices au sol pour développer la conscience par le mouvement », afin d’influer positivement sur le comportement des chevaux, […] mais cette méthode était difficile à transmettre à leurs propriétaires qui n’étaient pas en mesure de l’utiliser eux-mêmes. »1

C’est ensuite avec l’aide de sa sœur Robyn Hood et par un travail empreint d’une grande collaboration que la méthode prit forme et qu’un nom lui a été donné à la fin des années soixante-dix. Puis, c’est en 1983 qu’a eu lieu le grand tournant et où la méthode Tellington-Touch a pris son envol. Madame Tellington-Jones explique : « Au fil des années, ma sœur Robyn a documenté mon travail. Elle classait les mouvements et décrivait comment je tenais mes mains : c’est ainsi que les Tellington-Touch sont nés. […] En 1987, nous avons choisi de simplifier notre concept pour tous ceux qui ne connaissaient pas encore la méthode »1, et ainsi est né à partir du nom Tellington-Touch le sigle « TTouch® ». « Au fil des années, j’ai travaillé avec toujours plus de chiens et d’autres animaux, et la méthode s’est propagée. Les amis des animaux ont commencé à l’utiliser sur leurs compagnons, car il était évident que cette méthode développée à la base pour les chevaux fonctionnait aussi sur les chiens et d’autres espèces. »1

LA MÉTHODE

Le TToucher qui éduque

Cette méthode et son acronyme sont bien plus que des touchers, vous l’aurez certainement compris à ce moment-ci. Madame Tellington-Jones a d’abord procédé à l’élaboration de mouvements inhabituels et d’exercices au sol, inspirée par la méthode Feldenkrais5. Ces mouvements et ces exercices sont exécutés sur ce qu’on appelle un Parcours de confiance®. À cela s’ajoute l’utilisation de divers outils d’entraînement, touchers et manipulations.

Voyons comment Madame Lucie Leclerc, seule instructrice francophone en Amérique du Nord, décrit la méthode : « La méthode Tellington ou TTouch® combine deux aspects : les touchers-manipulations et le travail en mouvement. Tandis que le premier aspect aide entre autres à déceler et à libérer les tensions reliées aux habitudes posturales, le second permet à l’animal de devenir plus conscient de ses mouvements, puis à élargir son répertoire d’actions.

Le tout a des répercussions sur la concentration, la présence de l’animal, la qualité de ses mouvements et même, par extension, sur sa capacité d’apprentissage, ses déséquilibres émotionnels et son comportement général. »2

T-Touch-Cat Half Body Wrap

Le TTouch®… au quotidien

Comme je le relate sur mon site web3, le TTouch® prend sa source dans la collaboration et le respect. Ces notions sont essentielles et si importantes. Et le TTouch® a pour but*:

  • d’aider l’animal à réduire ses réactions dues au stress et à la peur;
  • d’améliorer ses capacités d’apprentissage et sa confiance;
  • d’accroître notre compréhension de notre animal de compagnie pour une communication plus efficace, et le maintien d’une relation saine avec ce dernier;
  • d’offrir des solutions aux problèmes de comportements courants tels que tirer en laisse, vocaliser sans cesse, détruire ses jouets, démontrer de l’anxiété de séparation ou de l’agressivité envers ses congénères, avoir peur de bruits forts ou d’orage, avoir le mal des transports, refuser ou éviter les soins de toilettage ou les manipulations physiques du vétérinaire, et plus encore;
  • d’améliorer son bien-être;
  • de l’aider à agir dans son environnement plutôt que de constamment réagir à ce qui l’entoure;
  • etc.

Sommes toutes, ce sont des touchers et une technique faciles à apprendre, réalisés dans le respect du rythme de l’animal, selon une approche innovatrice, douce et globale. Cette méthode permet une plus grande complicité dans la relation humain-animal. Il s’agit d’une méthode complémentaire aux soins ou aux traitements traditionnels* et aux méthodes d’entraînement en renforcement positif.

Madame Tellington-Jones écrit à ce sujet : « Le travail au sol avec des obstacles inhabituels (principe Feldenkrais) favorise l’équilibre de l’animal, physique et psychique. Le Parcours de confiance® requiert concentration et coordination.

Il permet de dépasser les schémas comportementaux assimilés par l’animal ou l’humain. Par le travail au sol, le chien apprend à répartir le poids de son corps de manière équilibrée sur ses quatre pattes, ce qui lui procure un sentiment de bien-être corporel exempt de stress, afin d’agir en toute conscience et non plus seulement par instinct. »1

Elle ajoute : « Votre chien dépasse les comportements purement instinctifs et dociles : il découvre une nouvelle manière d’apprendre et de coopérer. »1

Et voilà qu’alors s’ouvrent de nouvelles avenues pour aborder la vie au quotidien avec nos animaux de compagnie!

T-Touch_chien

PLUSIEURS PRATICIENS AU QUÉBEC

La méthode vous intéresse? Vous pouvez trouver un praticien dans votre région en visitant divers sites web et par Facebook6. Ils peuvent vous offrir une ou plusieurs séances à domicile ou dans leurs locaux. Certains offrent aussi des ateliers d’un jour ou de deux jours, selon le cas.

Vous avez été « touché »! Vous voulez devenir praticien ou praticienne TTouch® pour animaux de compagnie? Communiquez alors avec Lucie Leclerc7, instructrice, pour vous inscrire à la formation de praticien TTouch®, donnée en français au Québec.

Maryse Perreault

Praticienne TTouch®, certifiée niveau 2
Intervenant en comportement animal
Intervenante en zoothérapie
Praticienne Reiki
www.essenceetalliances.com

Références et notes :

  1. Tellington-Jones, Linda. La Méthode Tellington TTouch®. Les Éditions du Génie Canin, 2011, 144 pages.
  2. TTouchQuebec.com – site web de Madame Lucie Leclerc, seule instructrice francophone en Amérique du Nord.
  3. essenceetalliances.com – site web de Madame Maryse Perreault, chroniqueuse.
  4. Anthropomorphisme : « Tendance à attribuer aux animaux des sentiments humains, des pensées humaines » (Larousse). L’attribution de caractéristiques humaines à des animaux est une pratique qui dénature l’animal. La prudence est de mise dans toute interprétation que nous faisons du comportement animal et de nos observations.
  5. http://www.feldenkraisqc.info/ (Humain)
  6. Où trouver un praticien ou une praticienne TTouch® pour animaux de compagnie :
    Page Facebook – TTouch Québec
    TTouch.ca, section: Practitionners, cliquer: Advanced search, inscrire Québec dans la case Province
  7. Pour suivre la formation et devenir praticien TTouch® pour animaux de compagnie, communiquez avec Lucie Leclerc à : luciewleclerc@gmail.com

* En aucune façon la méthode Tellington-TTouch® ne peut être substituée aux soins vétérinaires.

Pour plus d’information :

www.TTouch.ca

www.TTouch.com

Bien que Maryse Perreault appuie la cause du bien-être animal et y participe en écrivant des textes pour le site Humanimalité, elle n’est pas responsable du contenu de ce site mais uniquement de ces chroniques.