Les animaux ont une conscience

Les scientifiques sont formels : les animaux sont aussi conscients que les humains.

Le 7 juillet 2012, un groupe international de scientifiques de renom signait la Déclaration de Cambridge sur la conscience. En ce faisant, ils proclamaient leur soutien à l’idée que les animaux sont capables de manifester certains niveaux de conscience similaires à ceux des êtres humains. Ces animaux, comprenant tous les mammifères et les oiseaux, même les poulpes, posséderaient également les substrats neurologiques qui génèrent la conscience. Par contre, cette initiative pourra-t-elle faire en sorte que cesse le traitement nettement inhumain de ces animaux?

Certains scientifiques prétendent que les animaux non humains éprouvent des états de conscience qui rappellent ceux des humains à plusieurs égards. Cependant, la reconnaissance grand public de ce constat constitue surtout la nouvelle d’importance de la Déclaration. L’ensemble des preuves scientifiques démontre de plus en plus que la plupart des animaux sont par conséquent conscients d’une même manière similaire à la nôtre et que les êtres humains ne sont pas uniques à posséder les substrats neurologiques qui produisent la conscience. Dorénavant, nous ne pouvons plus ignorer ces preuves.

« L’absence d’un néocortex ne semble pas exclure un organisme d’expérimenter des états affectifs », écrivent-ils. « Les preuves convergentes indiquent que les animaux non humains possèdent les substrats neuroanatomiques, neurochimiques et neurophysiologiques des états de conscience ainsi que la capacité de manifester des comportements intentionnels. »

conscience

La Déclaration précise les observations suivantes :

Les substrats neuronaux des émotions ne semblent pas se limiter aux structures corticales. En fait, les réseaux de neurones sous-corticaux stimulés pendant les états affectifs chez l’humain sont également très importants pour générer des comportements émotionnels chez les animaux. L’excitation artificielle des mêmes régions du cerveau génère des comportements et des états affectifs correspondants à la fois chez les humains et les animaux non humains. Partout dans le cerveau des animaux non humains où des comportements émotionnels instinctifs sont évoqués, de nombreux comportements qui en découlent sont conformes aux états affectifs expérimentés, y compris les états internes de récompense et de punition. La stimulation cérébrale profonde de ces systèmes chez les humains peut aussi générer des états affectifs similaires. Les systèmes liés à l’affect sont concentrés dans les régions sous-corticales où abondent les homologies de neurones. Les jeunes animaux humains et non humains dépourvus de néocortex conservent ces fonctions mentales et cérébrales.

Extrait tiré sur http://www.newsring.fr :

En présence de l’éminent physicien Stephen Hawking, les neuroscientifiques du monde entier ont signé une pétition signalant que tous les mammifères, oiseaux et autres créatures, comme le calamar, ont une conscience. Une telle découverte, si elle venait à être accréditée par le plus grand nombre, devrait avoir un impact sur la société et sur le rapport entre l’homme et l’animal.

Philip Low, neuroscientifique canadien, explique : « Nous savons que tous les animaux, tous les oiseaux et beaucoup d’autres créatures, comme le poulpe, disposent des structures nerveuses qui produisent la conscience. Ce qui signifie que ces animaux souffrent. C’est une vérité qui dérange: il était toujours facile de dire que les animaux n’ont pas de conscience. Maintenant nous avons un groupe de neuroscientifiques réputés qui étudient le phénomène de la conscience, le comportement animal, le réseau neuronal, l’anatomie et la génétique du cerveau. On ne peut plus dire qu’on ne le savait pas. » Il ajoute : « Nous pouvons dire que la capacité à ressentir de la douleur et du plaisir chez les animaux et les êtres humains est très similaire. »

Nous vous invitons à prendre connaissance de la Déclaration de Cambridge (en anglais), un incontournable qui pourrait changer complètement votre perception sur nos animaux!
http://fcmconference.org/img/CambridgeDeclarationOnConsciousness.pdf

Autres billets