Pourquoi les Québécois traitent-t-ils si mal ses animaux de compagnie ?

Pourquoi le Québec traite-t-il  si mal leurs animaux de compagnie ? La question reste entière et personne ne semble en connaitre la réponse. Comparativement à toutes les provinces canadiennes, le Québec emporte le fort peu élogieux record pour le nombre d’abandons et d’euthanasie, se logeant en avant dernier rang, tout juste au-dessus du Nunavut.

½ million d’animaux abandonnés chaque année, euthanasies de masse souvent dans des conditions horribles, cas de cruauté animale nombreuses peu rapportés et encore moins punis, usines à chiots fonctionnant légalement où les conditions de vie de ses animaux ne sont jamais même selon la norme légale, il serait peut-être temps que nous nous posions enfin certaines questions essentiels.

Est-ce une question de cultures, de religions, de législation ? Comment se fait-il que les lois du Québec relai encore mon chien ou mon chat au même statut que ma chaise de cuisine ? Nul ne semble pouvoir se positionner. Par contre, de toute évidence les canadiens anglais sont de loin de bien meilleurs maitres que nous, que ce soit à cause de leurs racines protestantes ou à cause de leur culture des droits et des prises en charge très développées des problèmes sociaux.

Les abandons de masse ainsi que les mauvais traitements face à nos animaux constituent, je crois un aspect très révélateur sur l’ampleur de la violence dont une société est capable. N’est-ce pas Gandhi qui disait : on peut juger de la grandeur d’une nation par la façon les animaux y sont traités….et bien, mon reflet comme Québécoise sur ce sujet est très horrible à voir.

Pourquoi ne pas faire comme nous avons fait quand nous voulions intégrer à nos touts petits l’apprentissage de la récupération ? Si nous mettions nos efforts à donner une forme d’apprentissage et de connaissances à nos enfants  face à nos animaux, peut-être pourrions-nous en faire de meilleur compagnon animal ? Bref, il est temps pour nous de réfléchir, et de trouver des moyens pouvant enfin ré-initialer nos petites têtes à des valeurs un peu plus fondamentales, pour ne pas dire Humaine !  Chose  certaine, la solution ne se trouve surement pas en conservant ce même rythme, et en restant aveugle à cette violence qui reste à ce jour…sans voix pour crier ou parler.

Autres billets

Comments

  1. Même la télévision (cinéma) pour enfant ne sert pas la cause des animaux, je regardais les Schtroumphs avec mon neveu et je voyais le chat de Gargamel se faire brasser et lancer sur les murs. Même si c’est de l’humour, il n’en reste pas moins que c’est du 3D très réaliste qui montre un chat qui ne meurt jamais…..Pour ne nommer que cet exemple là !

  2. TOUT À FAIT D’ACCORD AVEC VOUS…..PUISSIEZ-VOUS PAR VOS PAROLES FAIRE ENTENDRE VOTRE VOIX JUSQU’AU HAUT PLACÉ DU GOUVERNEMENT DU QUEBEC À L’ALLURE SI PEU ATTENTIVE FACE À CE CARNAGE INUTILE ….MERCI DE VOUS FAIRE ENTENDRE ET JE VOUS SUPPORTERAI DU MIEUX QUE JE LE PEUX DANS VOTRE DÉMARCHE TRÈS POSITIVE À MES YEUX…..QU’ENFIN ON DONNE LE STATUT D’ÊTRE VIVANT ET NON DE MEUBLE À NOS PETITS COMPAGNONS DE VIE….PARTAGEONS CETTE PLANÈTE AVEC TOUS LES ÊTRES QUI Y VIVENT …..EN HARMONIE