Utiliser une méthode d’éducation aversive bloque la communication canine

Par Danielle Gauthier de Varennes, exclusivité Humanimalité.

Un chien qui jappe, qui pleure, qui grogne, c’est emmerdant ! Pour un humain (animal très émotif), cela peut devenir très irritant, j’en conviens ! Quelle est la réaction humaine à ces comportements ? Généralement la punition positive (positive signifie ici que l’on ajoute un élément pour faire diminuer un comportement): on empêche ces comportements en les stoppant par un acte aversif. Étranglement par le collier, impatience dans le ton, perte de patience et de contrôle du guide.

Quelle sera alors la réaction du chien ? Il aura tendance à cesser momentanément ces comportements car la punition positive a un effet certain sur le coup. Mais à la longue, il a un effet très pervers. Celui de bloquer la communication canine et d’amener des comportements plus qu’inattendus. Je m’explique.

Le chien communique à l’aide de signaux physiques (vocalises, gestuelle, signaux olfactifs principalement). Lorsqu’un chien jappe, pleure ou grogne, il communique qu’il ressent un malaise, qu’il veut quelque chose, qu’il a un besoin qui n’est pas comblé. Si le guide bloque cette communication par l’aversion, le chien fera connaître ce qu’il veut qu’on entende d’une autre façon.

Prenons par exemple, le chien qui jappe à la rencontre d’un autre chien lors de sa promenade en laisse. Supposons que ce chien redoute la rencontre et il jappe et grogne à la vue d’un congénère. Le guide irrité par ce comportement, tirera fortement sur sa laisse pour signifier au chien qu’il doit bien mieux se comporter et cesser ce comportement immédiatement. Le chien obtempère. Au fil du temps, avec la répétition du comportement de son guide, ce chien apprendra à réprimer sa communication visant à démontrer sa peur. Il démontrera un calme apparent à l’approche d’un autre chien. Jusqu’au jour où, croyant son chien « guéri », le guide laissera approcher son chien d’un autre chien, pour voir son pitou attaquer sournoisement.

Du chien peureux démontrant des signaux de peur, on en fera un chien agressif. Pourquoi ? Parce que la peur ne peut cesser par la force et l’aversion. Elle ressort autrement lorsque le chien ne peut la communiquer. Il tombe alors dans un réflexe de défense, celui de se protéger à courte distance car il ne peut fuir devant ce qu’il croit être un danger imminent.

Toutes les techniques aversives ont cet effet pervers, en plus de faire souffrir physiquement et psychologiquement :

  • utiliser un collier étrangleur
  • utiliser un collier à pics
  • utiliser un collier électrique
  • utiliser un collier à la citronnelle
  • dire « non »
  • frapper
  • crier
  • menacer

Si vous avez peur de vous noyer dans une piscine et que vous m’informer que vous n’aimez pas ça et que je vous force à entrer dans la piscine, allez-vous avoir moins peur ? Non, votre peur augmentera. Vous pourriez réagir fortement, totalement paniqué à l’approche de l’eau. C’est la même chose qui arrivera au chien dont on aura bloqué la communication.

Autre exemple : un chien jappe lorsqu’il est attaché dans la cour. Que veut-il ? Voici quelques hypothèses : il a trop chaud et veut changer d’endroit ; il a envie de courir et veut faire de l’exercice ; il a vu quelqu’un passer et veut protéger son territoire ; il veut entrer dans la maison. Le guide qui punit un tel comportement, pourra voir le chien démontrer d’autres comportements inopportuns : il fera des trous, il brisera sa niche, il deviendra agressif quand une personne viendra sur son territoire, il fuira quand on voudra l’attacher dehors.

Alors que faire ?

Interrogez-vous sur ce que votre chien veut vous communiquer et travaillez en renforcement positif : la désensibilisation et le contre-conditionnement sont des outils très efficaces pour changer les comportements dérangeants. Offrez à votre chien la possibilité de faire des comportements de substitution non dérangeants et combler ses besoins primaires. Et rappelez-vous que la force amènera peut être une réponse rapide à court terme mais augmentera le problème à long terme.