Chat et chien à la maison, comment faire?

Par Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin

L’introduction d’un nouvel arrivant dans la maison n’est pas toujours évidente, surtout en présence d’autres animaux. Qu’il s’agisse d’un chat ou d’un chien nouvellement adoptés, quelques règles simples et efficaces s’appliquent et pourront vous aider, vous et votre animal. Même s’il est fréquent que l’introduction d’un jeune animal dans le logement soit plus facile que celle d’un animal plus âgé, rien ne le garantit. Plusieurs facteurs comme le niveau de socialisation, les prédispositions génétiques et les tempéraments individuels, ainsi que le degré d’anxiété vont influencer le déroulement de la mise en contact de deux animaux qui ne se connaissent pas, ainsi que la taille et le poids de chacun d’entre eux. Pour autant, la cohabitation entre chien et chat, même si elle peut s’avérer parfois un peu longue à instaurer, est fréquente et donne lieu de très belles relations inter-espèces.

La règle d’Or : Ne jamais forcer la mise en contact et laisser le temps à chaque animal de s’habituer à la présence l’un de l’autre. Il faut environ trois semaines pour qu’un animal s’habitue à un changement dans son milieu. Veillez à ce que chacun des deux puissent en tout temps se retirer dans un endroit calme et protégé.

2

À chacun sa perception !
Tout d’abord, n’oublions pas que le chat est à la fois un prédateur et une proie, alors que le chien est un prédateur, ce qui place le chat dans une situation potentiellement dangereuse, ou pouvant être perçue comme telle à ses yeux. Par conséquent, surtout si le chat habite le logement depuis plusieurs années, il est probable qu’il ne voit pas d’un bon oeil l’arrivée d’un autre animal, qui plus est, d’un chien. Si le chat perçoit souvent le chien comme un prédateur potentiel, en revanche, le chien aura tendance à considérer le chat comme un partenaire de jeu. Cependant, la prudence est de mise car certains
chiens, dont le patrimoine génétique les prédispose plus que d’autres à la chasse, pourraient faire de la prédation sur le chat.

3

Astuce : Pour faciliter la mise en relation, nourrissez votre chien (au sol) et votre chat (en hauteur) au même moment dans la journée, ce qui créera une association positive autour d’une ressource essentielle : la nourriture. Attention à ce qu’une distance raisonnable les sépare toutefois, et que chacun des deux aient assez de nourriture. Ne les laissez pas sans surveillance dans les premiers temps.

Deux mondes bien différents !
Si le chien vit avant tout en groupe, dans un espace horizontal, le chat quand à lui est beaucoup plus autonome et vit principalement en trois dimensions, c’est-à-dire qu’il occupe l’espace en hauteur, plutôt qu’au sol. Il est essentiel pour le chat de pouvoir se placer hors d’atteinte (en hauteur sur une étagère ou un meuble) pour pouvoir analyser son environnement et les nouveaux arrivants qui s’y trouvent. Que ce soit pour sa propre sécurité ou tout simplement diminuer son anxiété, il doit également pouvoir fuir et se cacher à l’abri, en cas de danger, réel ou perçu comme tel.

4Le chien au contraire, même s’il peut manifester un comportement distant ou craintif vis-à-vis du chat, sera en général plus enclin à aller le rencontrer, par curiosité, ou par intérêt. Plusieurs chiens manifestent des appels aux jeux, par des aboiements et des postures significatives, mais assez rares sont les chats qui y répondent positivement.

En aménageant l’espace de manière adéquate pour les deux espèces, (cf. Chronique féline Édition 3&4, Avril et Mai 2013), la cohabitation devient tout à fait possible. Nous verrons la suite dans le prochain article.

 

Par Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin
www.azca.ca

Autres billets