Comment passer de bonnes fêtes avec Minou et Pitou ? (Partie 2)

Par Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin

Les décorations de Noël et le sapin

Si l’installation des décorations de Noël est un véritable plaisir, il faut cependant prendre garde aux dangers qu’elles peuvent représenter pour votre chien et votre chat. En effet, les boules et autres objets accrochés dans le sapin peuvent tomber à terre et leurs couper les coussinets en se brisant. Quand aux guirlandes, et autres rubans, ils peuvent provoquer une obstruction intestinale après ingestion, ce qui nécessite une opération chirurgicale d’urgence. Les guirlandes électriques ne sont pas moins dangereuses, car en les mordant, votre animal peut recevoir un choc électrique. Les bougies quand à elles doivent être placées en sécurité, là où votre animal ne pourra pas les faire tomber, et risquer de créer un incendie.

Astuce pour Minou : Si votre chat persiste à vouloir grimper dans le sapin, placez une feuille d’aluminium dessous celui-ci. Le contact de l’aluminium avec les coussinets est assez peu agréable et devrait le dissuader. Afin de permettre à votre chat de profiter des joies de Noël, pourquoi ne pas lui offrir un billot (petit tronc) de bois naturel, sur lequel il pourrait à la fois se faire les griffes et grimper, sans risque de faire tomber les décorations ? Les arbres à chats et griffoirs seront également très appréciés. Placez-en à côté du sapin, mais veillez à ce que les branches restent hors d’atteinte.

Astuce pour Pitou : Si votre chien démontre un intérêt trop grand pour le sapin, redirigez son attention vers quelque chose d’incompatible avec son comportement dérangeant, comme « se coucher sur son tapis au lieu de sauter sur le sapin », tout en lui offrant quelque chose de plus agréable à faire (jouets à mastiquer contenant de la nourriture, os à mâcher, corde à jeux). Interrompez la séquence (« saut sur le sapin » par exemple) dès le début, ou encore mieux, juste avant qu’elle commence, en vous servant d’un marqueur sonore (« stop »  « off » « attention »), et redirigez son comportement immédiatement après, vers quelque chose d’acceptable pour vous. N’oubliez pas de bien le récompenser et de vous entraîner plusieurs fois avant l’arrivée de la visite. En cas de problème, reprenez patiemment à l’étape précédente.  

La visite

Il est impossible de prédire le comportement de votre animal lors de la présence des invités dans votre maison, cependant il est possible de gérer convenablement l’espace et les interactions entre les individus. Tout dépendamment de son tempérament, de ses expériences passées, ainsi que de ses préférences individuelles, votre animal pourrait tout aussi bien décider de venir se joindre à la fête et de se faire caresser par tous les invités, ou au contraire, de se cacher sous le lit ou dans sa cage durant toute la soirée.

Dans la prochaine partie de cette chronique, vous aurez droit à un quiz « Spécial Chat » et « Spécial Chien » afin de tester vos connaissances et découvrir d’autres trucs utiles pour les fêtes !

Autres billets