Comment passer de bonnes fêtes avec Minou et Pitou ? (Partie 3)

Par Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin

Quizz Spécial Chats :

 Mon chat refuse de sortir de ma chambre, dois-je le forcer ? Non. Qu’il soit sous le lit, dans une armoire ou dans toute autre cachette, il est essentiel de NE PAS le forcer à sortir. Dans ces circonstances, un chat qui est caché est un chat qui a peur. Il a besoin de tranquillité pour se rassurer et évaluer le danger (réel ou perçu) qui l’effraie. Le forcer ne ferait qu’aggraver les choses. Laissez-le venir quand il sera prêt sans chercher à le contraindre.

Mon chat accueille la visite en se frottant sur les jambes des invités. Il veut des caresses mais la dernière fois il a mordu ma mère. Que faire ? Ce n’est pas parce que le chat se frotte aux invités (marquage facial) qu’il veut forcément des caresses,  bien au contraire. De plus, la sensibilité tactile du chat est plus développée que la nôtre, les caresses deviennent ainsi très vite source d’inconfort ou de douleur, c’est pourquoi il n’est pas recommandé de caresser un chat dont on ignore le seuil de tolérance au contact.

Mon chat refuse d’aller sur les genoux de mon père, la dernière fois que je l’y ai posé, il a soufflé et est parti en grognant. Que dois-je faire ? Mon père adore les chats. Quelque soit la situation, il n’est jamais bon de forcer le chat à faire quelque chose (sauf urgence), cela nuit gravement au lien de confiance établi. Le chat peut avoir plusieurs raisons de ne pas vouloir aller sur quelqu’un : personne peu connue, physique impressionnant, voix forte, odeur liée à la peur, autres odeurs (chiens, autres animaux)… Seul le temps et l’absence de contraintes vont permettre au chat d’approcher petit à petit la personne qui souhaite bâtir une relation avec lui.

 Quizz Spécial Chiens :

 Mon chien saute sur la visite, il bat de la queue et veut nous lécher le visage. Est-il normal ? Oui. Il est tout naturel pour un chien sociable, de venir dire bonjour à tous les individus qui rentrent dans son espace. Entre chiens, il est coutume de se sentir nez à nez pour évaluer, grâce aux odeurs, l’état d’émotivité de l’autre et se dire bonjour. Hors, pour atteindre le visage de l’homme, le chien n’a d’autre choix que de sauter en hauteur. Votre chien est donc tout à fait normal et sociable, même si ce comportement est désagréable. Pour lui permettre de vous sentir sans vous sauter dessus, présentez-lui simplement le plat de votre main en le laissant venir à vous à son rythme.

Mes invités pensent qu’il est mal élevé car ils lui disent « non » et il continue quand même de leurs sauter dessus ! Est-ce exact ? Non, pas véritablement. Les gesticulations nombreuses ainsi que les « non », ne feront qu’amplifier le phénomène, car ils sont interprétés comme des demandes de jeux par le chien. En effet, toute forme d’interaction, qu’elle soit positive ou négative (comme le « non »), agit comme un renforçateur sur le comportement en question, ici le « fait de sauter ». Ce comportement inadéquat est provoqué en réponse aux comportements humains émis.

 Dois-je le « punir » de ce comportement ? Non. Il ne faut pas confondre excès d’enthousiasme et mauvaises intentions. L’accueil est d’autant plus joyeux que les invités sont connus et appréciés par le chien. Cependant, c’est tout aussi compréhensible que votre visite ne soit pas à l’aise avec cette manière de faire. Il serait préférable de lui apprendre un autre comportement, opposé à celui-ci, et qui faciliterait la venue de votre visite, comme « d’aller se coucher sur son tapis », de  « ramener une balle », de « se coucher sur le côté » etc.

Prudence ! Les jeunes enfants ont naturellement tendance à aller vers ce qu’ils ne connaissent pas, et il est très important de ne jamais laisser un enfant seul avec un animal, chien ou chat.

Dans la prochaine partie de cette chronique, vous apprendrez quelques astuces pour aménager votre intérieur pour minou en ce temps des fêtes !

Autres billets