La stérilisation ? C’est l’option !

À l’heure où la population de chats n’a jamais été aussi nombreuse, il est plus que nécessaire de favoriser la stérilisation des chats. Qu’il s’agisse des chats familiers qui vivent dans nos logements, des chats domestiques vivant à la campagne ou encore des chats errants colonisant les espaces humains habités, tous ces chats sont concernés par notre approche. Cette mesure préventive est en effet la seule capable de juguler efficacement la croissance exponentielle responsable de la surpopulation féline, tout en luttant contre les conditions de vie trop souvent déplorables d’un grand nombre de chats. Voyons cela d’un peu plus près !

La population féline en quelques chiffres :

Actuellement, il y aurait au Canada 7 274 300 de chats (*Source : Sondage Omnibus Ipsos-Reid, Paws&Claws, Mars 2001), soit l’équivalent du nombre d’habitants dans la province de Québec, pour une population globale estimée de 400 millions de chats domestiques à travers le monde (*Source : Magazine GEO Hors série Chats du Monde, Novembre 2004). Figurant en tête des plus hauts taux d’abandons en Amérique du Nord, le Québec recense plus d’un demi-million d’animaux (chiens&chats) abandonnés chaque année, et ce nombre est hélas en croissance. Faute de trouver un foyer d’adoption, plus de 80% d’entre eux seront euthanasiés. Lorsqu’on sait que 28% des familles canadiennes possèdent au moins un chat (Source : Sondage Léger Marketing réalisé pour le compte de l’Académie de médecine vétérinaire du Québec en Août 2002), et qu’en moyenne il n’est gardé que deux ans avant d’être abandonné, on comprend mieux alors l’importance de faire stériliser son animal. S’il est chanceux et qu’il se fait adopter, un chat vivant environ 12 années pourra avoir entre 5 et 6 foyers au cours de sa vie. La plupart, hélas, n’auront pas cette chance et seront euthanasiés avant l’âge de deux ans et demi.

1377212_652468654783795_610677695_n

Savez-vous à quelle vitesse les chats se reproduisent ?

Au cours de sa vie, une chatte pourra donner naissance à une à deux portées par an et ce, dès la maturité sexuelle, c’est à dire dès l’âge de 5 à 6 mois. Pouvant atteindre des portées de 6 à 8 chatons et parfois plus, une mère en santé pourra ainsi donner naissance à environ 120 à 240 chatons, si elle vit en moyenne une quinzaine d’années. Chatons qui, à l’âge adulte, pourront eux aussi s’accoupler et donner naissance à leur tour, à d’autres chatons. Quatre années suffisent seulement pour qu’un seul couple et leurs descendants engendrent plus de 20 000 chats !!!

La stérilisation, en quoi cela consiste-t-il exactement ?

La stérilisation est un acte chirurgical mineur mais invasif, réalisé par un Dr Vétérinaire au sein d’un établissement prévu à cet effet (Clinique, Hôpital, Cabinet). Celle-ci a pour but de rendre un animal stérile. Cet acte dure environ entre 30 et 45 minutes, sous anesthésie générale, et se pratique sur un animal en bonne santé dès sa maturité sexuelle, c’est à dire à partir de 5 à 6 mois. La procédure pour les mâles consiste à ouvrir les bourses et à enlever les testicules, on parle alors de castration. La procédure pour les femelles est un peu plus délicate, car elle consiste en l’ablation des ovaires (on parle alors « d’ovariectomie ») ou de l’ablation de l’utérus et des ovaires (il s’agit cette fois d’une « ovario-hystérectomie »). Dans tous les cas, le retrait des organes reproducteurs (gonades), a pour effet l’impossibilité totale de se reproduire, ce qui n’exclut toutefois pas la présence partielle de certains comportements sexuels. Comme toute intervention chirurgicale, le risque zéro n’existe pas, mais les risques liés à l’anesthésie sont mineurs dans ce type d’opérations chirurgicales courantes.

Les avantages de la stérilisation :

Pour l’animal :

  • réduction des blessures liées aux combats
  • réduction des risques de transmission de maladies contagieuses, de maladies mortelles et de parasites
  • réduction des risques de tumeurs ovariennes et de tumeurs mammaires (femelles)
  • réduction des risques de tumeurs prostatiques, absence de tumeur testiculaire
  • réduction de 10 à 20% de l’anxiété

1000952_624271094270218_1591294476_n 

Pour le propriétaire :

  • réduction des nuisances olfactives (diminution drastique des marquages urinaires dégageant de fortes odeurs dues aux hormones sexuelles)
  • réduction des nuisances sonores (la femelle en chaleur pousse de longs miaulements pour attirer les mâles)
  • réduction des combats entre chats (les mâles se battent autour des femelles en chaleur) et des fugues
  • réduction des frais et coûts liés aux blessures, maladies, portées…
  • absence de chaleur chez la femelle (absence de jets d’urine à forte senteur et de comportement dérangeant)
  • absence de portée non désirée
  • contribution à la baisse de la surpopulation féline et ce faisant, contribution à la baisse des animaux abandonnés et euthanasiés

Vrai ou faux ?

  • Une chatte a besoin d’avoir eu des petites pour être équilibrée ? FAUX, il s’agit d’un mythe. Pour être équilibré, un chat mâle ou femelle, a besoin d’avoir un environnement adapté, des ressources suffisantes (eau, nourriture, litière…), des contacts sociaux et des activités (physiques, mentales, mastication).
  • Un chat stérilisé va t-il devenir obèse ? Faux, cependant, après la stérilisation, un léger surpoids est souvent observé, il faut donc s’assurer que le chat fasse suffisamment d’exercices, et lui offrir une alimentation adaptée.
  • La stérilisation, ça coûte cher ?  Faux, si l’on compare le prix des soins à prodiguer pour élever une portée de chatons, la stérilisation est un petit investissement très rentable et qui vous évitera beaucoup de désagréments, tout en contribuant sainement à améliorer la vie de votre chat. En moyenne, comptez entre 80$ et 160$. Le prix de la stérilisation représente environ 1 à 2% de ce que vous devrez débourser pour votre animal durant sa vie (*Source : AMVQV, Stérilisation Québec, 2013).

Vous l’aurez compris, que ce soit pour assurer un confort de vie optimal à votre chat ou pour combattre la surpopulation féline grandissante, il est important de choisir la stérilisation. En adoptant ce comportement responsable, vous encouragerez la prise de conscience collective et vous faîtes le bon choix pour votre compagnon.

Une seule option ? C’est la stérilisation !!!

IMG_7948

Anne Lise PAUL,
TSA, Comportementaliste canin & félin
514-653-7919

Autres billets