Chronique d’une passionnée : Le chien ressent-il les émotions ?

Le chien serait-il en mesure de reconnaître nos émotions ? Selon Alexandra
Horowitz, il semblerait que les chiens auraient des capacités sensorielles inconnues
des humains.

Alexandra Horowitz est Docteure en sciences cognitives, enseignante et chercheure
au département de psychologie animale du Bernard College à New York.

Dans son livre, “Dans la peau d’un chien”, Mme Horowitz cite ceci : ‘’ Les chiens sont
des anthropologues car ils nous étudient et emmagasinent du savoir à notre sujet. Ils
observent une bonne part de nos interactions humaines – l’attention que nous
portons, la concentration dont nous faisons preuve, notre regard. Il en résulte non
pas que ces bêtes lisent dans nos pensées, mais qu’elles nous reconnaissent et savent
prévoir nos faits et gestes’’.

De plus, selon des études, les chiens seraient en mesure de percevoir nos taux
d’hormones. Lors de concours d’agilité, les chercheurs ont découvert une corrélation
entre le taux de testostérone des hommes et le cortisol des bêtes. Le cortisol est une
hormone de stress, qui commande nos réactions face à un danger mortel.

Toujours dans son livre, elle mentionne que les chiens sont sensibles aux
modifications olfactives entrainées par le stress. Ils sembleraient qu’ils
remarqueraient les tensions musculaires et l’altération auditive produite par une
respiration accélérée.

À la lecture de ces brefs passages du livre de Mme Horowitz, croyez-vous que votre
chien peut ressentir votre peur lorsque vous croisez un autre chien que vous n’aimez
pas ? Lorsque vous tirez fortement sur sa laisse ? Lorsque vous êtes malheureux, triste ? Lorsque vous venez de vous chicaner avec votre conjoint(e) ? Lorsque vous êtes
stressé par quelconque situation ? Et lorsque vous vous n’aimez pas le chien du
voisin ?

Je vous lance un défi : l’observation de votre animal. Tentez d’observer votre animal
dans toutes sortes de situations et plus particulièrement celles qui amèneront un
changement émotionnel. Tentez de remarquer vos et ses agissements.

L’observation du chien est une activité révélatrice…Elle vous en dira long.

Je vous souhaite une bonne séance d’observation et ne doutez en aucun cas des capacités cognitives des chiens; ils sont tellement surprenants !

Vous aimeriez en discuter davantage ? Demandez à l’Éducatrice/Intervenante canine que je suis, de vous aider.

logovero

Véronique Guillemette
Éducatrice/Intervenante canine
www.veroniqueguillemette.com

Références
FENNELL, Jan. Les chiens nous parlent. 2002.
HOROWITZ, Alexandra. Dans la peau d’un chien. 2009

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail