La patte féline

Par Stéphanie Pellerin, propriétaire de Pose de Protège-griffes

Rien n’est plus élégant, doux et silencieux que la patte d’un félin. Elle répond parfaitement aux besoins des chats; un support hors du commun et une flexibilité étonnante. Le tout, terminé par une fine griffe rétractile et acérée.

Premièrement, il est important de savoir que le chat domestique est un animal digidrade. C’est-à-dire que ces derniers sont physiquement faits pour marcher sur le bout de leurs doigts. En comparaison, nous les humains sommes plantigrades car nous marchons sur la plante du pied. Lors d’un dégriffage, la dernière phalange de chaque doigt qui supporte habituellement le poids de l’animal est retirée. Suite à cette amputation, le félin doit apprendre à redistribuer son poids de manière à ‘’devenir’’ plantigrade et ainsi éviter de marcher sur ses moignons.

Parlons maintenant de la griffe féline, tellement crainte, mais si magnifique. Le chat domestique a la chance de posséder des griffes rétractiles. Cela signifie qu’il peut sortir ou rétracter ses griffes sous une poche de peau comme bon lui semble. Les griffes sont rétractées la majorité du temps mais toujours prête pour utilisation! Le sphynx est la seule une race de chat qui demande un certain entretient au niveau des griffes. Comme ce félin ne possède pas de poils, le sébum sécrété par la peau n’est pas absorbé comme chez les races communes. De ce fait, il est important de nettoyer hebdomadairement chaque griffe afin d’éviter une accumulation trop importante de sébum.

Qui n’a jamais vue un chat à mitaines? Le terme exact de cette mutation génétique est polydactyle. Les félins polydactyles possèdent en général un doigt en plus à chaque patte ou aux pattes avants uniquement. Cette anomalie physique est relativement fréquente et n’est pas dérangeante pour l’animal. Par contre, les doigts en trop peuvent être bien mal placés, souvent entre le pouce (ergot) et l’index. Dans ce cas-ci, il est important de garder la griffe courte car celle-ci a tendance à se retrousser facilement et peux même aller jusqu’à blesser le chat.

Ce qui nous amène à la coupe de griffe. Rassurez-vous car, avec les bons outils et la bonne méthode, c’est une opération bien facile à effectuer et qui est totalement sans douleur. Premièrement, il est important d’utiliser un coupe-griffe pour animaux et non un coupe-ongle qui a la fâcheuse habitude de casser la griffe et non de la couper. L’idéal est de tailler les griffes plus souvent, mais moins court, environ une ou deux fois par mois est suffisant. En pressant sur le bout du doigt, vous aurez accès facilement à la griffe de votre chat. Une fois sortie, regardez sur le côté de celle-ci, vous y verrez la veine rosé. Vous devez tailler la griffe sans atteindre ce vaisseau sanguin. Si par accident vous taillez trop court et que vous atteignez la veine, ne paniquez pas et appliquez une poudre styptique (vendu dans les magasins pour animaux) ou encore de la fécule de maïs. Cela aura pour effet de stopper le saignement qui peut être assez impressionnant.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de tailler les griffes de votre animal vous-même, sachez que les cliniques vétérinaires, les toiletteurs et même certains magasins pour animaux offrent ce service habituellement sur rendez-vous !

Par Stéphanie Pellerin, propriétaire de Pose de Protège-griffes

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail