L’adoption : Le choix d’un chaton ou chat adulte ?

Vous avez pris la décision éclairée d’adopter un chat ? Vous avez réfléchi à tous les pour et les contres ? Votre budget, votre disponibilité votre rythme de vie ? Vous avez réfléchi au genre de relation que vous souhaitez avec un animal, affection, présence ?
Très bien, vous optez donc pour l’adoption d’un compagnon félin. Conscient de la situation des animaux au Québec, vous souhaitez de plus aider et adopter dans un refuge. Excellent choix.
La question fréquente par la suite : J’adopte un chaton ou un chat adulte ?
La réponse la plus entendue ? Mais les chatons sont bien plus…cutes !
Peut-être, mais chaton deviendra adulte dans très peu de temps !

Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à faire votre choix qui correspond le mieux à votre situation de vie personnelle et familiale.

Si vous faites le choix d’adopter un chaton, vous devez savoir …

1. Vous devez calculer votre budget. Si vous adoptez d’un refuge responsable, votre chaton sera déjà stérilisé. Par contre, vérifiez les vaccins à jour, ainsi que les vermifuges. Le coût d’une stérilisation varie beaucoup selon les cliniques vétérinaires, ainsi que le sexe de l’animal (entre 60 $ et 150 $). Un vaccin coûte en moyenne 60 $. Il y a également un coût pour le micropucage, si vous choisissez cette option, ainsi que pour les traitements antipuces.

2. Effectivement, un chaton c’est cute ! Par contre, n’oubliez jamais que le passage entre la grandeur chaton et chat adulte est très court. Chaton ne restera pas chaton très longtemps.

3. Si vous croyez encore au mythe encore très répandu  » je veux un chaton pour l’éduquer à ma façon « , vous nagez dans l’illusion ! Dès leur naissance, les chats ont leurs personnalités distinctes et propres à eux. Vous réussirez avec patience, peut-être à l’adapter à certaines de vos habitudes, mais concevez qu’il aura sa propre personnalité…que vous ne connaissez- pas encore, car il est encore trop jeune. Il est donc possible que son tempérament ne rencontre pas vos attentes.

4. Vous devez avoir beaucoup de temps à lui consacrer. Le chaton ressemble beaucoup à un bébé. Il vous faudra nettoyer de façon continuelle ses dégâts, le surveiller, veiller à son apprentissage, à son développement, s’assurer de son alimentation équilibré. Bref, vous ne serez pas en vacances. Vous devez aussi prendre en considération, qu’un chaton ça fait des bêtises, comme un bébé. Grimper à vos rideaux, mordiller les fils électriques, mâchouiller vos objets préférés, tenter de faire ses griffes sur vos divans, et plus encore. Parcourir son territoire dans les endroits les plus inusités, et fréquemment les plus dangereux !

5. La première cause des abandons des chatons ? Le trop plein d’énergie. Si vous êtes absent toute la journée et que votre chaton s’ennuie, il pourra se transformer en véritable tornade pendant la soirée ainsi que la nuit. Il vous faut donc calculer un temps d’adaptation pendant plusieurs semaines, ou même possiblement d’un sommeil moins réparateur !

6. À son avantage, le chaton s’intégrera plus facilement qu’un chat adulte si vous avez déjà d’autres compagnons. Bien sûr, l’adaptation devra être facilitée par tous les membres de votre famille ce qui devrait faciliter une entente plus aisée et plus rapide pour tous. Si votre compagnon félin présent s’ennuie, en autant qu’il ne soit pas trop âgé, le chaton est également un bon choix. Encore là, il vous faut y consacrer du temps pour l’adaptation.

7. Si vous croyez également au mythe que les chatons sont propres immédiatement, encore là, détrompez-vous. Vous devrez surement ramasser quelques dégâts, et vous assurez que l’étape propreté est bien acquise. N’adoptez pas un chaton que la maman n’a pas bien sevré (au minimum 10 à 12 semaines). La maman éduque leurs chatons sous plusieurs formes. Si vous prenez un chaton mal sevré, il pourrait y avoir des séquelles en autres sur sa propreté.

Si vous faites le choix d’un chat adulte …

1. L’un des nombreux avantages d’adopter dans un refuge, est qu’à un prix très avantageux, les soins vétérinaires de base ont été pris en charge par celui-ci, comme l’examen général de l’animal, les vermifuges, le premier vaccin ainsi que possiblement la stérilisation. Vous aurez donc à payer pour un rappel de vaccin, un micropucage (si cette option vous intéresse) ainsi que les traitements antipuces.

2. Si vous souhaitez du choix, vous en trouverez assurément ! Il y a tant de chats adultes abandonnés au Québec, vous trouverez surement l’âme parfaite pour vous, sans parler de votre choix de grandeur, sexe et couleur. C’est un constat malheureux, mais une réalité que nous ne pouvons plus ignorer

3. Les chats adultes sont de beaucoup plus calmes. Leurs crises d’adolescence est derrière eux, ils ont moins tendance à courir partout, en manque d’exercice. Il est beaucoup plus facile de connaitre le caractère et tempérament d’un chat adulte. La bonne nouvelle, est que de façon générale, le refuge pourra également vous faire une description de celui-ci ainsi que le caractère ou points particuliers observés. Il est donc plus facile de savoir si son caractère correspond à nos attentes personnelles et familiales. Le chat adulte demande de façon générale, moins d’attention que le chaton et est moins accaparant. Le chat adulte aime particulièrement notre présence, caresses et attentions.

4. Les bonnes habitudes de propreté sont déjà acquises. Ils savent déjà comment faire leur toilette ainsi qu’enterrer leurs besoins dans la litière, à moins bien sûr que le sevrage ai été fait de façon précipité. Encore là, le refuge pourra vous pistez.

5. Vous devez par contre prendre en considération que la période d’adaptation sera un peu plus longue si vous avez déjà d’autres compagnons. N’oubliez pas de vous informer au refuge, si vous avez des compagnons canins, si votre nouvel ami y est habitué, ou s’ils ont des informations en ce sens. De façon générale, si vous adoptez dans un refuge, votre compagnon félin sera déjà habitué à la fréquentation d’autres chats.

Si vous adoptez un compagnon qui a eu la vie dure dans le passé, prenez cet élément en considération. Il vous faudra être patient, lui donner le temps de vous connaître, de vous apprivoiser et de vous faire confiance. Par contre, le jeu en vaut mille fois la chandelle !
Certains refuges ont aussi de très nombreux pensionnaires qu’ils offrent en adoption humanitaire. Si vous acceptez que votre chat ne soit pas forcément tous les critères de beauté, comme vous l’imaginiez, ces chats sont souvent de petites merveilles ! Ils demanderont plus de votre temps et de votre patience, mais vous serez récompensez au centuple !

Il est très répandu d’entendre ces paroles  » je veux que mes enfants voient l’expérience de la maternité « , ce qui sidère des gens travaillant dans la cause animale. Peu importe ce si vous adoptez un chaton ou un chat, soyez responsable ! Si vous avez conclu que vous avez le temps ainsi que le budget pour adopter un animal, la première chose à faire si ce n’est pas encore fait, est de le faire stériliser ! Des milliers de chats sont abandonnés et euthanasiés au Québec chaque année. Nous avons beaucoup trop d’animaux pour le nombre d’adoptants possibles. Il est donc facile de concevoir que nous ne donnons pas  » la chance  » à nos enfants de voir une mise bas de notre chatte…juste pour l’expérience ! Que ferez-vous par la suite avec les 4, 6, ou même peut-être 8 chatons ?

Autres billets

Soyez le premier à commenter.

Commenter