Comment bien partir avec un chiot?

Par Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin 

Qui n’a jamais rêvé d’adopter un chiot ? Petit, adorable, une véritable boule de poils et d’amour, et pourtant, quelques recommandations indispensables sont de mises pour que tout se passe bien. Car un chiot, c’est avant tout un animal d’une autre espèce, qui doit apprendre à s’adapter dans un monde d’humains et comprendre les règles de fonctionnement dans sa nouvelle famille.

À quel âge faut-il adopter ?

Entre 3 et 12 semaines, le chiot découvre et prend contact avec le monde extérieur, c’est le moment propice pour développer des relations sociales. Il apprend des moyens pour communiquer et des règles de la « vie sociale canine ». Durant cette période, le chiot est attiré par tous les êtres vivants, il apprend à les reconnaître en retenant leurs caractéristiques : c’est l’attraction pour les espèces inconnues, qui décline peu à peu jusqu’à la 16ème une période indispensable au développement d’un chien équilibré et stable. Parallèlement, une phase d’aversion se met en place, et va permettre au chien de se détacher petit à petit et de devenir autonome. La meilleure période pour l’adoption est donc le moment précis où les deux phases se croisent, c’est-à-dire à 7 semaines et 2 jours exactement !

L’importance de la socialisation : 

Pour un chiot, ce n’est pas évident de généraliser d’un humain à un autre, ce qui peut conduire à de l’anxiété, responsable de l’agressivité et des morsures. L’idéal ? lui montrer plusieurs personnes différentes, des plus jeunes aux personnes âgées, des hommes et des femmes, de tailles, de poids et d’allures différentes, avec et sans lunettes, moustaches, chapeaux, cannes…bref, un résumé de la population « humaine » afin que le chiot ait une idée de ce qu’est l’être humain.Avec les humains

Avec les autres animaux

Ce principe s’applique également pour la population « canine » elle-même. Il importe que le chiot soit en contact avec plusieurs représentants de sa propre espèce, mais également d’autres espèces telles que le chat, le lapin…afin d’être sociale et capable de tolérer la présence d’autres animaux.

DSC_2134 e

Est-il trop tard pour socialiser son chiot ?

Il existe deux types de socialisation :

– Primaire : entre 3 et 12 semaines

– Secondaire : entre 1 an et 2 ans

Le chien déjà adulte, peut faire une socialisation secondaire entre 1 an et 2 ans s’il n’a pas acquis les connaissances de la socialisation primaire, mais ce sera plus long, plus difficile et moins stable. Le chien qui n’a pas fait de socialisation primaire mais seulement secondaire, sera plus immature et enfantin. Il est donc préférable d’aider le plus possible le chiot dans sa première période de socialisation, et ensuite, de renforcer et de revoir tous les acquis mis en place lors de la seconde période de socialisation.

À quel âge devient-il adulte?

Les petites races ont une croissance plus rapide que les grandes et arrivent par conséquent à maturité sexuelle vers 6 mois, tandis que les grandes races sont matures vers 12 à 15 mois. Cependant, au niveau comportemental, un chiot devient un chien adulte à partir de 2 ans et ½. Entre temps, il passe par une période d’adolescence qui s’étend du 6ème assez délicate durant laquelle les acquis doivent être consolidés avec patience.

Nous verrons la suite dans le prochain numéro !

Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin

Références:

« Tout sur la psychologie du chien », Joel Dehasse

« AIICA, modules 1 à 5, volet canin », 2012, Richard Beaudet

« Formation comportement canin », 2010 Jean Lessard

Autres billets

Comment

  1. Vraiment très intéressant votre site!!!